Site de l'UPA

Association des professeurs scientifiques des classes préparatoires BCPST, TB et ATS

 

guppys

Cliquez sur une rubrique pour faire apparaître les sous-rubriques.

Identifiez-vous pour accéder à la partie privée du site ou le modifier.

Déconnexion.

logo de l'UPA

Association déclarée à la Préfecture de police de Paris, RNA W 751 073 209

Dernière mise à jour le 08/11/2016

7

Ecoles Normales Supérieures

 

Ecole Normale Supérieure (de Paris)

Ecole Normale Supérieure de Lyon

Ecole Normale Supérieure de Cachan

 

Les Écoles Normales Supérieures préparent spécifiquement aux métiers de la recherche et de l'enseignement

 Ces études sont donc susceptibles d'intéresser tous les élèves des classes préparatoires désireux de s'orienter vers la recherche. Les études, de haut niveau, sont réparties sur trois ans. La place importante consacrée à un système d'enseignement par la recherche, et l'éventail des spécialisations offertes permettent aux étudiants d'accéder à des débouchés variés :

  • dans tous les domaines des sciences de la Terre, fondamentaux et appliqués,
  • en biologie, dans les secteurs vie et santé, chimie, environnement ou agro-alimentaire.

 La formation comporte une initiation à la recherche fondamentale et industrielle, qui intervient dès la première année sous forme de stages sur le terrain et en laboratoire et se poursuit dans les stages longs des années suivantes. Elle conduit à une spécialisation progressive. Une réorientation des étudiants est possible à l'issue de chaque année. 

 La première année correspond à l'acquisition d'un complément de culture générale, au contact d'intervenants variés, venant des ENS, des universités partenaires, ou d'autres horizons. En biologie, l'initiation à l'expérimentation est réalisée en travaux pratiques. En sciences de la Terre, l'initiation concrète aux géosciences est faite dans des stages encadrés de terrain. Les stages de plusieurs semaines en laboratoire initient à la réalité de la recherche.

 La deuxième année comporte un stage long en laboratoire, de 3 à 6 mois, en France ou à l'étranger, selon l'École et la discipline.La spécialisation commence dès ce niveau et s'accentue en troisième année. 

Cette formation conduit naturellement la plupart des étudiants à poursuivre leur formation à la recherche dans le cadre d'une thèse ; ils bénéficient alors d'une allocation doctorale de recherche pour une durée de trois ans.

 

 Les étudiants qui souhaitent se tourner vers l'enseignement peuvent interrompre ce cursus pendant un an pour préparer l'agrégation de Sciences de la Vie - Sciences de la Terre et de l'Univers ou celle de Biochimie Génie biologique, voire une autre, et le reprendre après. Il est recommandé à tous les étudiants de faire une thèse, même à ceux qui souhaitent enseigner. 

Plus de détails sur les études dans les ENS....

 

Voir aussi le site réalisé par les étudiants eux-mêmes  : http://oralanormal.free.fr/






Dernière modification le 13/11/2011

Site motorisé par ZitePLUS 0.9.1