Site de l'UPA

Association des professeurs scientifiques des classes préparatoires BCPST, TB et ATS

 

guppys

Cliquez sur une rubrique pour faire apparaître les sous-rubriques.

Identifiez-vous pour accéder à la partie privée du site ou le modifier.

Déconnexion.

logo de l'UPA

Association déclarée à la Préfecture de police de Paris, RNA W 751 073 209

Dernière mise à jour le 08/11/2016

5

Métiers préparés

Avoir un diplôme n'est pas un but en soi : les "grandes écoles" préparent à un métier.

Vous trouverez dans cette section quelques renseignements sur les métiers possibles après les diverses formations supérieures qui sont les débouchés des classes préparatoires BCPST et TB.

Les métiers accessibles par la filière BCPST et grandes écoles sont de trois types :

Ingénieur

C'est un métier de cadre apte à occuper des fonctions scientifiques ou techniques actives, en vue de créer, organiser et diriger des travaux qui en découlent. L'ingénieur dirige donc des équipes, construit des projets techniques et scientifiques, prévoit la gestion de ses projets etc. L'ingénieur peut travailler aussi bien en production qu'en recherche et développement et la palette des ses compétences va en général bien au delà de sa spécialité. Ainsi un ingénieur agronome peut tout à fait occuper un emploi dans l'informatique ou l'industrie pharmaceutique. C'est en fait surtout la polyvalence et l'adaptabillité qui caractérise les ingénieurs de notre filière.

Leurs activités se situent dans des domaines très variés :

  • Agronomie, agro-alimentaire et biologie : Industries agro-alimentaires, biotechnologies, enseignement, recherche (INRA, CNRS), gestion des espaces ruraux, fonction publique et territoriale (chambres d’agriculture, directions de l’Agriculture…), informatique, activités de conseil et d’audit, banque, assurances, production animale, amélioration des plantes, horticulture, aquaculture, viticulture et œnologie, protection des végétaux, environnement….
  • Géologie, eau et environnement : exploration, exploitation, valorisation et gestion du sol et du sous-sol ; génie de l’environnement ; génie civil et minier ; industries extractives ; géophysique ; aménagement des eaux ; gestion des déchets ; mécanique des matériaux ; dynamique des fluides ; informatique ; génie climatique…
  • Chimie

Cliquez ici pour un fichier pdf de présentation des métiers de l'ingénieur

 

Vétérinaire

 

Ce métier est traditionellement connu par l'activité de soin aux animaux. Cette activité reste prédominante dans la profession mais la médecine vétérinaire de ville montre des débouchés de plus en plus limités alors que le soin aux animaux d'élevage en zone rurale reste par contre largement ouvert. Les perspectives d’emploi se situent aussi désormais dans les industries agro-alimentaires (qualité et sécurité alimentaire), industrie du médicament, nutrition animale, conseil en élevage… Les classes BCPST permettent de préparer les futurs vétérinaires à ces nouveaux métiers, qui requièrent une formation scientifique initiale plus complète.

 

Chercheur, enseignant-chercheur

 

Ces métiers ne sont accessibles qu'après l'obtention d'une thèse (bac+8, bac+6 pour les vétérinaires). Trois façons d'y accéder : soit par une spécialisation après un diplôme d'ingénieur, soit par les écoles vétérinaires, soit par les écoles normales supérieures. Des emplois de chercheurs sont proposés dans la fonction publique : INRA, CNRS, INSERM, Universités... Les grandes entreprises agronomiques, agro-alimentaires et pharmaceutiques possèdent aussi d'importants laboratoires de recherche et développement qui recrutent. Le métier de chercheur réclame une grande disponibilité et les emplois restent peu nombreux dans la fonction publique.






Dernière modification le 29/07/2011

Site motorisé par ZitePLUS 0.9.1